FAUT le COMPRENDRE le COACH ...!!!

 

FAUT le COMPRENDRE le COACH ...!!!

 

svp    svp

L'entraineur est cet homme, ce 12ème homme, qui vous prend par la main, et vous emmène sur le chemin de la vie. Pour emmener ses troupes au combat, il nécessite avant un petit speach de motivation (d'une importance capitale, surtout le dimanche matin). Rappel des termes qui pourront surement vous être utiles:

 

 

"Aujourdhui, on donne tout les gars !". Vous êtes tellement amorphe sur le terrain, que je vous soupçonne de le faire exprès.

"Pas de regret après le match !". J'en ai marre qu'on fasse illusion dans le premier quart d'heure, avant de prendre une valise...

"On n'a rien à perdre". Tout ce qui était à perdre, on l'a déjà perdu. Alors pas d'angoisse.

"Vous pouvez le faire". Un miracle est toujours possible.

"Jusqu'au bout les gars !". Physiquement, essayez de tenir au moins les 30 premières minutes !

"Si on prend un but d'entrée, on ne se décourage pas." Vous allez prendre un but d'entrée. Préparez-vous.

"On joue en équipe, solidaire". Arrêtez de croire que vous pouvez réussir quelque chose balle au pied. Mieux vaut la donner. Avec 2 ou 3 contres favorables, ça peut passer...

"Sur le terrain, on ne répond pas". Evitez les cartons. Déjà qu'on est pas bon à 11...

"C'est dans la tête les gars". Vu ce que vous faites avec les pieds, il n'y a que la tête qui puisse vous sauver. Alors motivés !

"Pas de cadeau aujourd'hui". Arrêtez de donner des buts tout faits à l'adversaire ! J'ai honte.

"On n'hésite pas à tirer de loin". Frapper en direction du but, quelle que soit votre position, est votre seule chance de marquer un but aujourd'hui.

"S'il y en a un qui a mal pendant le match, qui ne se sent pas bien, qu'il le dise". Si seulement les plus mauvais d'entre vous pouvaient se porter volontaires pour sortir sans que j'ai à respecter les temps de jeu...

"On ne recule pas". Quitte à prendre une valise, épargnez-moi la vision de 10 joueurs plantés devant la cage.

"Ils nous craignent". La pression qu'ils se sont mis de battre le record de buts inscrits sur un match peut jouer en notre faveur.

"Ils ont 2 bras et 2 jambes, comme vous". Ils vont vous manger ! Et pourtant, ce sont des humains.

"Des questions ?". Y en a-t-il un parmi vous qui s'intéresse aux consignes que je viens de donne

 

Extraits du magazine Vestiaires

Rien de pire qu'un entraîneur qui parle de "shoote" dans la cage ou de système de jeu avec deux "inter" excentrés. Savoir "parler ballon", c'est se rendre crédible aux yeux de ses troupes. Alors révisons !

Mettre une boîte : Action de jouer aux osselets avec les tibias de l'adversaire. Substitué par le terme "attentat" une fois le méfait commis.

Biscotte : Objet cartonné bicolore et de forme rectangulaire, qui représente une menace pour le footballeur dont  les minutes sur le terrain sont comptées.

Mobylette : Se dit d'un joueur rapide, qui ne devrait pas tarder à prendre une boîte...

Tirer la caravane ou avoir la charrette : Se dit d'un footballeur aussi véloce qu'un Sumo.

Danseuse : Aimant à boîtes.

Pieds carrés : Se dit d 'un joueur ayant autant d'atomes crochus avec le ballon qu'une poule avec un sécateur.

Tripoteur : Joueur ayant tendance à confondre ballon de football et rubix-cube.

Si elle est dedans c'est pareil : Expression contradictoire ayant pour objectif de minimiser les loupés de votre équipe.

Bouffer la feuille : Se dit d'un joueur dont la gaucherie a anéanti les espoirs de son équipe dans un moment crucial du match.

Téléphoné : Se dit d'une passe aussi prévisible que les intentions du plombier dans une vidéo de Marc Dorcel.

Ventre mou : Occuper une place au classement offrant autant de perspectives qu'une randonnée sur une plateforme pétrolière.

Bourrin : Joueur affichant autant d'élégance sur le terrain qu'un ours brun.

Avoir la baraka : Gardien de but qui, au lieu de défendre sa cage, ferait mieux de surveiller sa femme.

Caviar ou café crème : Expression culinaire sensée représenter un exploit personnel vers lequel vos joueurs essayent de tendre, sans jamais y parvenir.

But de raccroc : Expression sensée représenter un but à la fois confus et chanceux vers lequel vos joueurs évitent de tendre, sans jamais y parvenir...

Se mettre les tripes dehors : Fournir de gros efforts sur le terrain jusqu'à sentir remonter la girafe de bière ingérée la veille.

 

Il faut tout d’abord être calé en cuisine.

Ainsi ne soyez pas surpis d'entendre :

Envoyer au casse-croûte. Il ne s’agit pas de l’heure la mi-temps, durant laquelle les joueurs se régalent de sandwichs ou autres préparations sur le pouce, mais d’un joueur qui va s’empaler dans la défense en voulant aller droit au but tout seul comme un grand.

Dans une vie sans football, on dirait aller au casse-pipe.

 

Des escalopes sur la pelouse. Loin d’être le surnom donné aux joueurs ou aux mollets ramollos dont certains seraient parés, ces escalopes désignent les morceaux de terrain retournés par les crampons.

Dans une vie sans football, le terme escalope est souvent utilisé pour désigner des bras flasques. Plus banalement, une pièce de viande.

 

Sortir une biscotte. Evidemment, on imagine mal un joueur ou l’entraîneur dégainer une biscotte de sa poche ou de sa chaussette pour grignoter. Même en cas d’hypoglycémie avérée. Cela concerne l’arbitre, dont on dira qu’il "sort une biscotte" quand il brandit un carton jaune.

Dans une vie sans football, la biscotte tombe toujours du côté beurré. Si vous ne voyez pas le rapport avec ce qui est écrit précédemment, sachez que je ne vois pas non plus celui entre le carton et la biscotte.

 

Une passoire. Cette fois, c’est le gardien qui en prend pour son grade avec cette expression "quelle passoire ce gardien". Inutile de vous faire un dessin, le gardien est une passoire lorsqu’il laisse passer le ballon dans les buts. Le traiter de nouille serait sans doute moins apprécié. Surtout si le gardien est français dans un match contre l’Italie.

Dans une vie sans football. Non, laissons tomber ce gimmick, il n’y a pas de vie sans football !

 

Les gants en peau de pèche. Le seul joueur ayant des gants étant le gardien de but, il est aisé de comprendre que c’est encore de lui dont il s’agit. Ces gants ne sont pas plus en peau de pêche que son short en simili cuir ou ses chaussettes en laine d’Alpaga. Cette expression est d’usage lorsque le gardien fait une boulette ou laisse échapper le ballon.

Non content d’être une passoire, c’est une passoire avec des gants en peau de pêche, un vrai monsieur Patate en somme. Le voilà rhabillé pour la saison.

 

Bouffer la feuille. S’il vous arrive de voir un homme en short sur un terrain en train de déguster des feuilles, deux solutions : soit vous téléphonez au 15 le plus vite possible, soit vous vous êtes trompé de chaîne et êtes tombé sur Koh-Lanta. Car, "bouffer la feuille" c’est simplement une expression qualifiant l’attaquant qui manque un but facile. La feuille faisant référence à la feuille de match.

Ceci est une image, n’allez pas "bouffer votre feuille" de pronostics en cas d’échec. On vous avait dit de ne pas miser sur les Bleus.

 

Vendanger une occasion. S’il est plus commun d’entendre parler de vendanges lorsqu’on récolte le raisin, le football en a décidé autrement. On dit qu’un joueur vendange une "occase’" quand sa frappe est allée là où elle ne devait pas : le ballon est bien parti mais pas en direction du but.

En gros, le joueur a lamentablement raté le but.


Il faut ensuite connaître les termes propres aux vacances ou au farniente.


Planter sa tente. Moi, Tata Paulette, j’ai été choquée qu’on puisse vouloir planter sa tante. Après réflexion, j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’un joueur qui abandonne sa tante ou qui confond le terrain avec un camping. Un attaquant qui plante sa tente est celui qui reste toujours devant ou hors-jeu, auquel on ne pourra jamais faire de passe. 

De l’inconvénient d’écouter les matchs à la radio, sans les images, les mots ne résonnent pas de la même façon.

 

Oublier de détacher sa caravane. Inutile de sortir de l’ENA pour concevoir qu’on avance moins vite avec une caravane accrochée à sa voiture. On attribue cette expression à un joueur quand ce dernier est à la traîne, qu’il court lentement. Comme s’il traînait un boulet.

Parfois, il faut en traîner 11 des boulets. Ca en fait des caravanes.

 

Faire banquette. Tel un vacancier qui passerait la journée sur son transat, le joueur de football qui fait banquette est celui qui reste sur le banc de touche, et qui ne joue pas.

Faire banquette en Afrique du sud est certainement plus intéressant touristiquement parlant que de faire transat à la Roche-sur-Yon.

 

Jouer dans un fauteuil. J’aurais immédiatement pensé à ceux qui regardent le match à la télé en le vivant comme s’ils étaient sur le terrain, bière en plus à la main. Que nenni ! Jouer dans un fauteuil signifie être à l’aise dans le jeu, jouer tranquillement.

A l’aise Blaise, cool Raoul, tranquille Emile.

 

Prendre un aller-retour avec le sac à dos et le piolet. Les férus de montagne et d’escalade ne voient certainement pas le lien entre l’expression et le football. A vrai dire, moi non plus. Elle est utilisée lorsqu’un joueur subit une faute et doit sortir sur une civière.

D’aucuns disent parfois que c’est du chiqué, mais "cela ne nous regarde pas"!

 

Se prendre une valise. J’ai rarement vu des voyageurs énervés au point de se lancer une valise à la figure. En revanche, lors de certains matchs, on dit qu’une équipe s’est pris une valise lorsqu’elle a connu une lourde défaite.

Ajoutez à cela se prendre une veste et un râteau, les joueurs sont parés pour aller faire des pâtés de sable en attendant le prochain avion.

 

Mouiller le maillot. Oubliez le maillot de bain et autres concours de t-shirt mouillés. Mouiller le maillot signifie mettre toute son énergie dans un match. Evidemment si vous ne regardez que ceux de l’équipe de France vous ne pouvez pas comprendre.

Sinon, mouiller le maillot, ça veut dire que les joueurs transpirent beaucoup tellement ils se donnent, mais c’est moins glamour.

 


Quelques VARIANTES ; merci Laetitia de l'ES CHANAZ ...

http://eschanaz.footeo.com/actualite/2012/10/25/le-jargon-du-foot.html#comment-699110

     Mettre une boîte : Action de jouer aux osselets avec les tibias de l'adversaire. Substitué par le terme "attentat" une fois le méfait commis. Les pros de la mise de boîte à Chanaz? Guydon, mr le coach...

 

      Mobylette : Se dit d'un joueur rapide, qui ne devrait pas tarder à prendre une boîte... Jimmy, ou Julien... :-)

 

     Pieds carrés : Se dit d'un joueur ayant autant d'atomes crochus avec le ballon qu'une poule avec un sécateur... Re Julien??? ;-)

 

     Si elle est dedans c'est pareil : Expression contradictoire ayant pour objectif de minimiser les loupés de votre équipe.

 

     Téléphonée : Se dit d'une passe aussi prévisible que les intentions du plombier dans une vidéo de Marc Dorcel.

 

     Ventre mou : Occuper une place au classement offrant autant de perspectives qu'une randonnée sur une plateforme pétrolière. A chanaz, on connait pas le ventre mou du classement, les mecs sont tout en haut et les filles presque tout en bas lol.

 

     Bourrin : Joueur affichant autant d'élégance sur le terrain qu'un ours brun. On en a pas cet année...quoi que Adeline pourrait peut être rentrer dans cette catégorie ;-)

 

     Avoir la baraka : Gardien de but qui, au lieu de défendre sa cage, ferait mieux de surveiller sa femme. Ced tu te sens concerné là?? Moi non, pas de femme à surveiller à l'horizon...lol

 

     But de raccroc : Expression sensée représenter un but à la fois confus et chanceux vers lequel vos joueurs évitent de tendre, sans jamais y parvenir...

 

     Sortir une biscotte : Evidemment, on imagine mal un joueur ou l’entraîneur dégainer une biscotte de sa poche ou de sa chaussette pour grignoter. Même en cas d’hypoglycémie avérée. Cela concerne l’arbitre, dont on dira qu’il "sort une biscotte" quand il brandit un carton jaune ou rouge.

 

     Une passoire : Cette fois, c’est le gardien qui en prend pour son grade avec cette expression "quelle passoire ce gardien". Inutile de vous faire un dessin, le gardien est une passoire lorsqu’il laisse passer le ballon dans les buts. Le traiter de nouille serait sans doute moins apprécié. Surtout si le gardien est français dans un match contre l’Italie.

 

     Bouffer la feuille : S’il vous arrive de voir un homme en short sur un terrain en train de déguster des feuilles, deux solutions : soit vous téléphonez au 15 le plus vite possible, soit vous vous êtes trompé de chaîne et êtes tombé sur Koh-Lanta. Car, "bouffer la feuille" c’est simplement une expression qualifiant l’attaquant qui manque un but facile. La feuille faisant référence à la feuille de match.

 

     Vendanger une occasion : S’il est plus commun d’entendre parler de vendanges lorsqu’on récolte le raisin, le football en a décidé autrement. On dit qu’un joueur vendange une "occase’" quand sa frappe est allée là où elle ne devait pas : le ballon est bien parti mais pas en direction du but.En gros, le joueur a lamentablement raté le but.

 

     Mouiller le maillot : Oubliez le maillot de bain et autres concours de t-shirt mouillés. Mouiller le maillot signifie mettre toute son énergie dans un match. Evidemment si vous ne regardez que ceux de l’équipe de France vous ne pouvez pas comprendre.Sinon, mouiller le maillot, ça veut dire que les joueurs transpirent beaucoup tellement ils se donnent, mais c’est moins glamour.

 

     Dégage!!: Ne surtout pas sortir du terrain quand ton coach te dit ça, tu envois juste le ballon le plus loin possible de ta cage... Aurèl celle-ci est pour toi ;-)

 

     Ré-axe toi!: L'axe du terrain, le milieu quoi... Si tu te ré-axe en courant vers le banc de touche y'a un soucis... Aurèl, encore toi?? ;-)

 

     Fermer la porte: allez les filles celle là je vous la laisse, vous savez ce que ça veut dire maintenant??

 

 

Jackocoach 2012-09-20


2012-10-26

2012-12-20 bouton twitter

▼====MERCI POUR VOS ENCOURAGEMENTS=====▼

===►MERCI pour vos ENCOURAGEMENTS◄===

CS VILLEDIEU FOOTBALL !!!
CS VILLEDIEU FOOTBALL !!!

===►et BONNE ANNÉE 2016◄=== 

▼=====BONJOUR=====▼






Cliquez "J'AIME" ci-dessus  

===► bientôt 2500 ◄===

et ci-dessous sur notre page Facebook


▼===== VENEZ SUPPORTER LA B =====▼

▼... venez supportez la B ...▼

csv-m-2015-04-05-b-beckham-jackocoach-cs villedieu

▲...en 1ère Div...▲

la MONTÉE et le Titre de CHAMPIONS

▼... à revivre ici ...▼

csv-vid-2015-05-10-b-pub-cs villedieu

csv-m-2015-05-17-b-byronan-pub-small-cs villedieu

▲... ça commence ce samedi ...▲